Revenir à Le jeûne

L’avant… et l’après…

Conseils importants pour la préparation de votre cure de jeûne

Si c’est votre 1er jeûne, nous vous conseillons fortement de suivre ces conseils alimentaires scrupuleusement. Cela rendra votre jeûne tellement plus agréable.

Sans ces étapes, qui constituent un premier nettoyage, votre corps aura beaucoup trop à faire les trois premiers jours du jeûne, avec des risques de symptômes désagréables (maux de tête, nausées,…). Ce serait donc moins de bien-être pour votre semaine de jeûne.

Faites la préparation sur 1 semaine, 5 jours suffisent cependant, voire même 3 jours… Il ne s’agit pas de manger peu pendant cette préparation, mais simplement sain, sans produits laitiers de vache, sans produits industriels, raffinés comme le sucre blanc, le sel blanc, les huiles raffinées, les sodas,… Mangez des aliments naturels, entiers, non modifiés et non transformés.

En cas de difficultés pendant cette préparation, reposez-vous si possible, marchez… et surtout buvez de l’eau !

Pour que tout se passe bien, il est important, trois jours avant la cure :

– d’éviter tous les excitants comme le café, le thé noir, le tabac, l’alcool,…

– de ne pas manger de protéines (viande, poisson, fromage, oeuf, tofu, seitan, légumineuses).

Il est important de boire minimum 1,5 litres d’eau par jour pendant la semaine précédant le jeûne, surtout le jour de la purge et le jour de démarrage du jeûne.

La veille et le jour de votre arrivée, ne mangez que des légumes et des fruits crus ou cuits, bio bien évidemment…

Si vous le pouvez, supprimer les protéines animales dès le week-end précédent. Vous pouvez augmenter les rations de champignons, de légumineuses et de céréales complètes ou demi-complètes et beaucoup de légumes.

Rappel : il ne s’agit pas de moins manger, ni d’avoir faim, mais de commencer le travail de détoxication.

Vous pouvez assaisonner vos plats d’une cuillère à soupe d’une ou plusieurs bonnes huiles bio (colza, olive,…) et/ou un filet de vinaigre de cidre et/ou de sauce soja tamari bio et/ou un peu de moutarde bio.

Enfin, si vous trouvez trop difficile ou trop compliquée cette descente alimentaire, vous pouvez aussi venir au séjour sans avoir suivi à la lettre cette préparation. Dans ce cas, il est important de nous en informer pour que nous puissions vous guider. Le début de votre jeûne sera juste plus délicat.

Pas d’inquiétude ! Même avec une préparation moins rigoureuse, le séjour vous apportera une pause salvatrice, du bien-être… et une détoxification certaine.

Afin de commencer la cure avec l’intestin le plus allégé possible, et d’éviter les maux de tête, nausées, nous vous recommandons vivement de faire une purge chez vous le dernier soir, veille de la cure, avant votre dîner léger du type soupe épaisse. Pour cela, il y a plusieurs solutions, dont  le sulfate de magnesium, le chlorure de magnesium, le jus de pruneau, le chlorumagène… on en reparlera avant votre cure…

Si cela vous est difficile à organiser la veille, nous vous proposerons la purge à votre arrivée.

Pour votre confort, nous vous conseillerons vivement de prévoir un lavement ou une hydrothérapie du colon 
pendant votre semaine de cure.

Pour préparer vos organes en douceur

Vous pouvez tester la détoxifiante cure d’eau Hydroxydase (2 flacons par jour en pharmacie ou magasin bio) 1 ou 2 semaines avant le jeûne, à poursuivre si l’on veut pendant le jeûne. L’eau fortement minéralisée vous soutient dans vos activités quotidiennes face au stress et au travail.

Pour soutenir le foie et la vésicule, en homéopathie : Chelidonium composé, 5 granules 2 fois par jour.
Ou bien, une ampoule de radis noir par jour (plutôt au printemps) ou chardon marie (en EPS) pour régénérer un foie fatigué.

Un flacon de fleur de Bach Crab Apple (pommier sauvage – purification) qui accompagnera votre nettoyage, vous pouvez commencer une semaine avant à en prendre 2 gouttes dans un verre d’eau chaque matin.

Et/ou en fleurs de Bach aussi, complexe courage-espoir pour chasser peur et doute et vous encourager pendant votre jeûne.


Et,
pour préparer vos mollets, marchez et montez les escaliers !


Pendant votre séjour de jeûne, nous vous recommandons un usage modéré des téléphones portables, tablettes et ordinateurs afin de rester zen.

Pour la reprise, de retour à la maison, prévoyez d’avoir :

– des légumes et fruits biologiques,

– une huile d’olive première pression à froid 
biologique + huile noix ou colza (oméga 3) bio,

– des pruneaux ou de la compote pour le transit,

– du lait végétal type amande, riz, soja, noisette, mélange végétal,…

– des graines à faire germer (en diététique) : alfafa (luzerne), radis, fenugrec,…


– des légumes lacto-fermentés type choucroute crue, radis noir, carottes, betterave,…

Je vous donnerai tous les conseils pour la reprise alimentaire pendant notre semaine de cure.